Les Blots sont des célébrations Nordiques

Les Blots sont des célébrations Nordiques:


Ingrédient :

Un Autel (une table basse de votre salon avec une nappe dessus)
de l'encens (type pin)
de l'huile essentielle de sapin ou de pin
un marteau rituel
des amulettes (triskell ou marteau de Thor)
un Edda poétique.
Des bougies deux blanches
Une représentation d'Odin.
Un récipient en bois ou en terre cuite
une corne a boire soit de 0. 30L ou de 0.50 L pour une personne seul soit d'une pinte 1L 


Pour la représentation d'Odin vous devez la sculpté vous même pour rendre hommage a Odin qui avec ses frères Vili et Vé on crée l'homme et la femme (Ask et Embla) avec des souches d'arbres qui etaient dans les eaux d'un fjord.


Consécration du lieu : Le célébrant se tourne vers l'est, bras écartés et brandissant le Mjöllnir :
« A l'est, Thor je t'appelle ! Par ta puissance, que ce Vé soit consacré ! ». Vous pouvez sonner un cor pour marquer la consécration du lieu. L’opération est répétée au sud, à l'ouest et enfin au nord.
Ainsi l'espace rituel devient un Vé, c'est-à-dire un espace consacré, symboliquement au-delà du temps et de l'espace, où hommes et dieux peuvent interagir librement.

Invitations : Avec ses propres mots, l'officiant appelle à tour de rôle esprits des lieux (appelés landvættir en islandais), ancêtres et dieux à se joindre au rituel. Par exemple : 

1: « Salut à vous, esprits gardiens de ces lieux, vous qui faites de cette endroit un lieu chaleureux et convivial où prospère la vie, nous vous invitons à venir célébrer ce blòt à nos côtés. »

2: « Salut à vous, bienveillants ancêtres. Salut à vous, matrones et héros de mon peuple. Nous avons tous besoin de vous, nous vous invitons à vous joindre à nous pour célébrer ce blòt! »

3: « Salut à vous, Ases et Vanes, puissants protecteurs et amis de ma lignée. Nous vous invitons, en ce jour, à vous joindre à nous pour ce blòt. » 


On peut ensuite chanter des Galdar et faire des Stodhur. 
Faire la bénédiction de la Hache, brandissez votre hache (symbole de votre protection personnelle , et celle de votre Clan) et dite:
« Ox, helga vé þetta ok hinda alla illska ! » = Hache, sanctifie cet endroit sacré et arrête le mal !

Consécration de la corne : Le célébrant charge la corne (ou un autre récipient), de sorte que
tout liquide versé en elle soit propre à être sacrifier et échangé entre Hommes et Dieux. Tracez la rune
Ansuz (a) en coloration avec votre huile essentielle de sapin sur la corne en déclamant :

« Salut à toi Odin ! Par ta puissance inspiratrice, que cette corne
sois sanctifiée afin que tout liquide versé en son sein soit consacré et devienne apte au sacrifice. » 




Pendant votre Blot vous devez allumez les bougies et l'encens puis tracer dans l'aire au dessus de votre autel avec votre marteau rituel prévu a cet effet le symbole du triple triangle (Walknut) . On colore les amulettes que portent les participant au blot avec de l'huile essentielles que l'on répand dessus ou alors on remplis un bol d'eau avec environ 15 ou 20 gouttes d'huile essentielles , et avec une branche de sapin ou autre conniféres ou asperge les participant avec. Autrefois les anciens Vikings faisaient ce rite de coloration (bénédiction) avec du sang (bonjours les taches) Le tout de nos jours c'est de reproduire ce geste, et de comprendre sa signification.
Ensuite vous récitez des poèmes que vous aurez écrit pour les Dieux Nordiques.
Vous devez aussi réciter des passages (ou lès lire) de l'Edda Poètique (les dits du très haut = Hàvamàl)

On honore les Dieux ensuite en remplissant une corne de liquide, souvent de la bière ou de l'hydromel mais si vous pratiquer avec des enfants sa peut étre du jus de fruit. On trempe nos lèvres et on jette la plus grande partie du liquide dans le récipient en bois. (Libation en offrande aux Dieux et Déesses)

Ensuite boire encore une autre corne de façon suivante :

Il existe quatre façons de boire la bière sacrée :

1= Sveitardrykkja : Boire une seule gorgée à tour de rôle.

2= Tvimennigr : Boire en couple chacun une moitié de corne.

3= Einmennigr : Boire seul la corne entière.

4= Thorrmenningr :Boire comme le Dieu Thor deux corne en entier.

Ensuite on peut avoir diverses activités on parle des Dieux on conte des légendes comme celle de Beowulf ou de Sigurdr ou des contes de Fées si vous avez des enfants.
On peut chanter ou danser. En suite faite un repas , un bon repas en famille pour rendre hommage au dieux et a la vie.
Quand vous avez fini allez versez le contenue du récipient en bois (les libations pour les Dieux Nordiques) dans une Source (Nommée Blotgröf) ou dans un puit (Nommé Blotkelda) ou si vous n'avez ni source ni puit, faite le au pied d'un arbre en référence a Yggdrasill. En Ecosse sa ce fait souvent sur un cairn (monticule de pierre) dans le jardin.


Je vous fait un lien avec une bonne définition du Blòt:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bl%C3%B3t


Rituels of the blòt:

Je vous poste ce sujet traduit en Français de mon amie Oriel qui est une Northern Druidess:

La religion nordique fait référence aux rituels religieux et les croyances traditionnelles pratiquées par les peuples scandinaves à l'époque pré-chrétienne (environ 10 ème siècles). Plus une religion populaire qu'une religion organisée et a été concerné par la nature et la régénération de la société. Cela a conduit à une religion décentralisée avec différentes groupes religieuses dans des zones géographiques à savoir chaque village serait légèrement différent dans ses croyances religieuses cependant, chaque région pourrait comprendre et participer à des croyances et des pratiques de chacun. 

La nature décentralisée de la religion signifiait qu'il n'y avait pas de prêtres. Les rituels ont été effectués par le chef de la société que ce soit le père de la maison ou le roi de la nation. Les Godar (Druides, non organiser)

Le sacrifice était d'une grande importance pour le peuple nordique. Il a été appelé le « Blot ». Le blòt souvent consistait à enlever le sang de l'animal (s), puis faire bouillir ce qui restait dans une grande marmite. Le sang a été répandu que sur les statues des dieux, cela a été fait comme on croyait que le sang avait des pouvoirs surnaturels. La viande a ensuite été partagé entre tous les participants à une grande fête de la bière et l'hydromel. Le Blot est utilisé dans la plupart des rituels nordiques et a souvent été fait à chaque fois avait lieu une fête religieuse. 

Rituels nordiques ont un fort accent sur le culte des dieux. Ce culte était d'une grande importance pour l'individu et la communauté. Le culte a été fait soit au niveau local ou au niveau national (par exemple Nation large ou Blot « Great Blot ») Comme dans la plupart des sociétés pré-modernes culte faisait partie de la vie de tous les jours. Les rituels quotidiens consistaient soit une petite « Blot » ou une chanson galdar (anciens sorts et incantations) en sacrifices quotidiens .Ces ont été faites pour la fertilité, un voyage en toute sécurité, une longue vie, richesse, etc. Tout cela était important pour l'individu et la communauté comme il plaisait aux dieux qui étaient la source de tout et tout le monde. Cette pratique était courante chez les celtes du nord et les scandinaves.

Un autre rituel important était le rituel de naissance et de nommage. Au cours de la naissance d'un enfant les Nordiques priaient les Déesses Frigg et Freyja et ensuite ils chantaient des chansons rituelles de Galdar à demander aux Dieux une naissance sûre et réussie. Si l'enfant a survécu à neuf nuits, il serait placé sur les genoux du père et aspergé d'eau. Ici, l'enfant a été nommé et fait partie de la famille. Ce fut un moment important car cela signifiait qu'une autre vie avait rejoint la famille et la régénération de la société était en cours. 

Un autre rituel était le mariage importante. Le mariage a été le centre de la vie des ménages et a été considéré comme d'une grande importance. La procédure de mariage suivie de nombreux petits rituels qui ont mené à la fête de mariage et le Blot. Les rituels ont dû être fait correctement afin d'avoir les Dieux bénissent le mariage. Le mariage a également été une unification juridique des deux familles. On sait peu de la procédure de mariage. 

Un rituel Nordique important finale était celui de l'enterrement et les funérailles. Ce fut d'une importance telle qu'elle concerne la vie après la mort. Les rites funéraires nordiques souvent consisté à la crémation ou l'inhumation. Crémation était la méthode la plus favorisée et les restes ont été souvent enterré avec une forme de transport que ce soit un cheval, un wagon ou un bateau. On sait peu des rituels qui ont eu lieu lors de l'enterrement et la crémation.

La Tradition Nordique avait beaucoup de rituels à l'honneur et le culte de leurs dieux et à utiliser dans la vie quotidienne et des événements spéciaux. Tous étaient très importants pour l'individu et la communauté. 

Le blòt a été un important type de rituel dans le public, ainsi que la foi privée. Le mot blót est connecté au verbe Blota, qui est lié à l'anglais bénir. À l'ère viking la signification principale du mot était devenu à sacrifier. Souvent, les hommes Nordiques accorderait aux femmes Nordique une bénédiction de la parade nuptiale par des gifles au visage avec un bouquet de belles fleurs violettes, suivie de déclaration. 

Dans le milieu universitaire Seid était traditionnellement écrit au sujet d'une manière dégradante et considérée comme la magie plutôt que la religion. Ceci est lié au dénigrement général de la magie dans les sources médiévales chrétiennes, comme les sagas. Seid était un élément d'un plus grand complexe religieux et a été relié à des contes mythologiques importants. Freyja est dit avoir enseigné à Odin. Seid est donc aujourd'hui considéré comme un élément important de la religion nordique. Il est difficile de déterminer à partir des sources ce que le terme signifiait à l'époque des Vikings , mais il est connu que Seid a été utilisé pour la divination et l' interprétation des présages pour le positif, ainsi que des fins destructrices. 
Runes 

Les sources mentionnent que des symboles puissants runes connectés à Odin, qui ont été utilisés dans des circonstances différentes rituelles.

Sources: la Druidesse Oriel Wollowroot





Le Northern Druid (Druide Nordique des traditions Nothern îsle et Gaelic Heathen), Le rituel du Blòt en tant que contrat avec les Divinités:

Le Druide Nordique appeler aussi Godi en langue Norroise (le Norrois est la langue des Vikings) et la personne qui réalise et organise les blòts au sein du clan et dans un cadre familiale.

Le Blòt:
Le Blòt est un sacrifice dans le paganisme Nordique, pour les Dieux et les Elfes. Le Blòt se déroule au cours d'une cérémonie festive mêlant repas gastronomique et rites religieux.
Cette pratique du blòt se retrouve dans la culture religieuse des peuples Germaniques, Anglo-Saxon et chez les Celtes (Du Nord, = Irlande et Ecosse). Bien que les Gaulois semblaient eux aussi avoir des rituels assez proches. Les Druides Reconstructionistes ne sont pas du même avis. Mais de mon côté je connais plus les traditions et coutumes des Gaels et Norse-Gaels. Le Disablòt a est un blòt en faveur des Femmes du Clan, des Déesses, des Héroïnes et des Valkyries tout les 9 ans a Ostara ou a Beltain selon le travail liturgique fait par le Druide.
Le mot blòt signifie en Français "Sacrifice, Offrande, Culte". Blòt vient du Norrois, ou en Vieil Anglais "Blòtan". il a donné dans la langue Germanique ou Gotique le mot "Blòtan", "Blòta" en vieux Norvégien et en Haut-Allemand "Bluozan" ou en Ancien Gaelique Ecossais "Bloisgte" qui a donner en Gaelique Moderne "Loisgte" = Offrande. Les Mots Anglais suivant viennent du mot Blòt: "To blow" = Souffler, "Bloom" =La Floraison, "Blossom" = La fleur et aussi bien sur le mot "Blood" = le sang. mais le mot le plus proche pour moi en Anglais serait "Bless" = Bénédiction. Le mot Blòt aurait l'origine "Bhlãd" en Indo-Européen commun a toute les Langues d'Europe.

le Blòta (rituel qui n'est plus d'actualité):
Le blòta est un culte avec un sacrifice animal, (autrefois souvent un cochon ou un cheval). La Viande était ensuite bouillie dans des chaudrons et le sang avait des pouvoirs de protection, on déposait ce sang sur les statues des Dieux. (j'ai reproduit ce geste dans mes rituels des blòts, je fais des onctions d'huile essentiels sur les statuettes que j'ai fait pour mes divinités). Les participants qui boivent bière et hydromel faisait eux aussi des libations sur les statues.

"-Ils (les Nordiques) n'ont ni Druides qui président au culte des dieux, ni aucun goût pour les sacrifices,
ils ne rangent au nombre des dieux que ceux qu'ils voient et dont ils ressentent manifestement les bienfaits, le soleil, le feu, la lune. Ils n'ont même pas entendu parler des autres."
-Jules César-

Beaucoup d'entre nous ne remettent jamais la parole de Jules César en doute... Ce n'est pas mon cas, j'ai lu quelque par qu'il pensait aussi que les premier Chrétiens mangeaient des bébés en communion... ??? Ou l'histoire de la serpe d'Or qui était en réalité en Bronze????

Non mais les propos de notre chère "Jules" sont quand même très intéressent car ils montrent que les Druides du nord ou les Godi en Norrois était plus secrets que ceux du sud de l'Europe. Et sinon que le culte était plus souvent réaliser en Privé et non en publique comme chez les Druides Gaulois par exemple.

Parlons a présent du rôle du Godi ou Northern Druid, dans ma tradition on dit aussi Pictish Druid:
je vais garder le terme Godi, pour rester dans le cadre purement Scandinave.
Dans les textes et les livres de Régis Boyer on peut lire que dans l'Islande médiévale, un Godi (pluriel Godar) est un chef de clan, doté de prérogative religieuse pour le clan et parfois aussi juridique. Le mot "Godi" vient du Norrois "God" qui signifie "Dieu" pareil qu'en Anglais. A l'époque des Vikings la religion consistait essentiellement en pratique rituelles qui étaient devolues aux chefs de clan ou de famille.
C'est pour cette raison je pense qu'ils ne pratiquaient pas dans un cadre tel que celui des Gaulois que connaissait César, c'est a dire que le Godi n'était pas que Prêtres, il avait une activité a côté, Les Godar étaient chefs de guerre, chasseurs, pêcheurs, fermiers ou eux mêmes guerriers.
C'est pour ça que les Historiens dissent eux aussi qu'il ne faut pas les assimilé aux druides des celtes. Ceux du sud qui formait un groupe Humain a part.
Mais pour moi les Godar puis les Druides Nordiques ou Pictes pour l'Ecosse du Nord, ce fument les premiers Druides Solitaires, comme les Clans étaient assez éloigner les uns des autres, puis avec l'influence du Christianisme en Ecosse. Le culte se faisait dans la discrétion... En marge.
Les Godar, issus de la catégorie des grands Boendr, les Storboendr (soit en Norrois "Boendr", singulier "Bondi" désignant les paysans propriétaires libres des terres) Jouèrent un rôle important dans l'organisation de la socièté qui c'est formé dans la colonisation de l'Islande en 870-930, ils se réunissaient aux Things, c'est a dire des assemblées saisonnières et en plein air avec des hommes libres. (je pense que c'était proche des réunions que devaient faire les Druides Gaulois a Carnutes).

Le Contrat avec une divinité lors d'un Blòt réaliser par un Druide:
Les Offrandes faites lors des rituels, sont un contrat fait avec eux ou un échange positif dans le but de leur donner de la force (de l'énergie)
Dans notre monde moderne cette notion de contrat ou d'échange avec une divinité ou plusieurs Dieux ou Déesses a presque disparus. A mon grand regret...
C'est vrais qu'on est plus habitué à trouver le terme de contrat dans un manuel de droit ou dans le monde du travail que dans un cadre religieux. (même si les Chrétiens on quand même un peut diaboliser le fait de passer un contrat avec un être spirituel, pour eux c'est avec le diable).
La décadence du contrat en tant que base religieuse est a l'origine de la plupart des maux dont nous souffrons. si le mot "contrat" vous dérange penser plutôt au mot "échange", la base reste la même. Dans des temps plus anciens il y a plusieurs millier d'années les hommes construisaient les cercles de pierres, érigeaient de gigantesques menhir et usaient intelligemment des énergies du ciel et de la terre. L'attitude des hommes face à leur Dieux était alors profondément différent de ce qu'elle est aujourd'hui.
Par rapport aux Divinités, pour faire un contrat équitable, faite leurs un rituel, un blòt et alors au cours de ce blòt demandez leurs ce que vous souhaitez ou si vous en êtes capable aller leurs parler directement sur le plan astral.
Par exemple (j'éspère que mon exemple ne va pas être trop idiot...?) Un fermier a des problèmes avec des souris qui mangent tout son grain. L'homme engage un chat pour les chasser. En échange, il lui assure une place au coin du feu, de la nourriture quand il n'y a pas de souris et des bons soins si quelque chose ne vas pas. Dans le cadre du contrat. Tous deux ont conclu un accord équitable (= un bon échange).
Bien entendu, cela ne suppose pas que le chat et l'homme soient égaux sur tous les plans.
Si vous placez l'homme à la place du chat et une Divinité à la place de l'homme, vous retrouvez le même type de rapport.
Au final le fondement d'un contrat est d'organiser un échange correct entre deux (ou plusieurs) personnes, en accord sur les termes et l'échange.
Rester correcte avec les Dieux et vous même. La présence des Dieux pour ceux qui les ressentent dans leur vie de tout les jours peut être bénéfique face aux embûches, ils nous aident a modifier notre destin, afin de changer le cours des évènements et surtout de les comprendre.
Et dans un rapport directe on peut recevoir de bon message bien claire que ce soit sur le plan astral ou non.
Parfois après un blòt je vais voir Freya et lui parler, elle me donne de bon conseil, ou alors elle me chuchote a l'oreille.
Alors comme les anciens Vikings je peut déclarer: "-Mik dreymdi, at Freyja.... " = Freya m'a révélé que...
Je souhaite qu'il en soit de même pour vous, car avec l'aide des Dieux ou de nos Ancêtres il n'y a rien qui ne puissent être changer.

"-Il n'y a pas d'amour sans reconnaissance, deux visages confondus dans le même miroir."
-Sagesse Druidique-

"-La Nature te comble de ses bienfaits depuis le premier jour de ta vie, et tu n'aurais aucune pensée pour elle?"
-Sagesse Druidique-

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comment devient-on Druide?

Les trois rayons Druidiques de l'Awen

Le cheminement Druidique Solitaire