Comment célébrer les Fêtes Druidiques selon Viviane Le Moullec

Comment célébrer les Fêtes Druidiques selon Viviane Le Moullec:

Comment célébrer ces fêtes très simplement, à votre manière ?

(1) Équinoxe de Printemps (journée du 21 mars) : Fête du Trèfle.
C'est le moment du renouveau de la nature. Nous aimons le Trèfle car cette plante, qu'on trouvait autrefois chez l'herboriste, soignait les vieux chagrins et rendait donc disponible pour regarder la vie d'une autre manière. Ensuite, qui rendait la vie différente, plus ensoleillée ? le Millepertuis qui fleurit lors du solstice d'été.
Vous pouvez planter un petit Trèfle dans un pot si vous habitez un appartement et orner votre maison de fleurs. Ce sera une célébration très simple, à laquelle vous ajouterez un repas composé surtout de jeunes légumes.

(2) Beltaine (nuit du 30 avril au 1er mai) : Fête de l’Amour.
Célébrez l'amour, faites-vous des petits cadeaux de toutes sortes. Et célébrez cela autour d'un repas gourmand et épicé.

(3) Solstice d’Eté (journée du 21 juin) : Fête du Feu.
C'est aussi la fêtes des amis... et maintenant des voisins. C'est le style pique-nique où chacun apporte sa spécialité. Si vous restez en famille, chacun - enfants compris, - aura eu à cœur d'apporter sa contribution au repas de fête. Et chacun se verra dûment félicité après dégustation !

(4) Lugnasad (journée soirée du 4 août) : Fête des Moissons.
On se réjouit de tout ce que la vie apporte et on en profite pour célébrer les ancêtres sans lesquels nous ne serions pas là. C'est le moment où on est en vacances et parfois même en voyage. Ce qui est à l'honneur sur la table de fête est donc une spécialité locale, qui sera donc exotique si on est à l'étranger.

(5) Équinoxe d’Automne (journée du 23 septembre) : Fête du Chêne.
C'est là qu'on remercie et récompense ceux qui se sont dévoués pour les autres. C'était la période où on offrait des livres aux enfants, aujourd'hui on se contente de manuels scolaires. Les enfants peuvent remercier leurs parents en leur offrant un cadeau ou... du temps pour les aider ! A On récolte ce qu'on a semé et on transforme ce qu'on a récolté. On a donc des repas élaborés. Au repas de fête figure de la viande et du vin, et aussi des grappes de raisin.

(6) Samain (nuit du 30 octobre au 1er novembre) : Fête des Morts.
Autrefois, on mettait des lumières dans la nuit pour aider ceux qui voyagent : les voyageurs au sens ordinaire et aussi ceux qui vont et viennent entre le monde de l'incarnation et le monde de l'au-delà. Et pour que le vent n'éteigne pas la flamme, on la mettait à l'abri dans un potiron évidé, dont la chair avait servi à faire la soupe parfumée, d'un orange éclatant.
Bien entendu, vous mangerez la soupe au potiron, relevée de cannelle et rendue onctueuse avec de la crème fraîche.

(7) Solstice d’Hiver (journée du 21 décembre, qui se prolonge jusqu'au 1er de l'An) : Fête du Gui et fête du Houx.
Le Gui, c'est la plante des dames, le Houx, la plante des messieurs. Vous ornerez votre maison avec ces deux plantes, vous mettrez une boule de Gui et de Houx pendue au-dessus de l'entrée de votre maison et vous vous embrasserez dessous. Vos repas de fête sous l'égide du Gui (et de la Lune) ont une dominante blanche et maritime. Quand ils sont sous l'égide du Houx ( et du Soleil), ils ont une dominante rouge et carnée : autrefois on y faisait honneur au gibier épicé.

(8 ) Imbolc (soirée du 2 février) : Fête de la Pomme et de la pleine lune d'hiver, la plus brillante de l'année.
C'est la fête chrétienne de la Chandeleur. Pour nous, c'est aussi la fêtes des lumières, alors nous ornons notre maison d'une quantité de toute petites lumières (les bougies chauffe-plat sont très commodes). Les crêpes représentent la pleine lune et non pas le soleil comme disent ceux qui veulent rejeter tout symbolisme féminin. Notre repas de fête est surtout composé de crêpes (salées et sucrées) et de pommes, crues ou cuites avec du miel, afin que la vie nous soit douce.

Ce sont là des célébrations très simples, mais qui sont faciles à réaliser. Vous pourrez donc facilement consacrer ces quelques jours par an à vous reconnecter avec le rythme annuel de la Nature.


Source: "Fêtes et rituel du Druidisme" livre de la Druidesse Viviane le Moullec. 
Vous l'aurez remarque je la site beaucoup (j'adore ses livres) Ma Druidesse favorite après mon Amie Oriel Willowrot Wink 


Alors dans le Druidisme que se rapprocher plus de la wicca, en faite malgré ce que pense d'autre personne dans le Druidisme. 
Le but c'est quand même de s'harmoniser a la Nature et a ses cycles annuel. Les Saisons et les activités aussi... (on n'honore pas les mêmes choses d'une saison a l'autre). 
Comme me la dit mon amie Panthéra si c'est trop éloigner c'est pas bon. C'est pourquoi on célèbre des choses de notre vie et de l'existence proche de ce que nous montre la nature, la fin des récoltes, la Mort, le retour de la lumière, le renouveau et la joie de la vie .. etc 
Chez les Druides, il existe deux saisons. La saison claire débute à Beltaine, et laisse place à l’action.La saison sombre prends place à Samhain, ainsi que la nouvelle année, et permet le repos et l’intériorisation.
Bon j'ai eu l'occasion de me rendre compte sur d'autre site que d'autres Druides ne sont pas d'accorde et préfèrent célébrer a d'autre dàte ou alors leurs propres fêtes (souvent Gauloises) dans leur calendrier liturgique. 
Je fais la même chose de mon côté. Je célèbre des fêtes lier aux cultes de les Dieux (Nordiques et Gaéliques) au cours de l'année en plus des 8 célébrations de la roue de l'année. (les Sabbats Wicca).
Donc quatre grands portails, qui correspondent aux équinoxes de printemps et d’automne, et aux solstices d’été et d’hiver… A cela sont ajoutés quatre autres fêtes, que l’on peut placer entre chaque équinoxe et solstice.
On peut alors nous apercevoir que tout est lié, tout est cycle et que le lien avec la nature se retrouve dans toute chose.
Ne pas oublier comme le fond hélas la plupart des gens, que le Druidisme n'est pas qu'une religion Païenne, c'est aussi la connaissance profonde des forces de la Nature.

Samhain/Samhuinn, et le début de la saison sombre – Alban Arthan/Yule – Imbolc/Imbolg – Alban Eilir/Ostara

Beltaine/Bealltainn, et le début de la saison claire – Alban Efin/Alban Heruin/Tantad/Litha – Lughnasadh/Freyfaxi – Alban Elved/Alban Elfed/ Winter Finding/Mabon


Les éclipses dans le Druidisme:
Les éclipses, solaires comme lunaires, sont également inclues dans le calendrier des célébrations Druidique (quand c'est possible). Ce sont avant tout des fêtes de la danse d’attraction.
Elles peuvent également être l’occasion de cérémonies particulières selon les besoins de vie (renaissance,,renouveau et aussi pour l'introspection). Les éclipses lunaires sont un temps possible pour l’expression personnel. C'est aussi un moment de passage et de transformation, d'un temps à un autre ou d'un état à un autre, le terme, ou le commencement d'un nouveau cycle dans nos vies (comme Samhain).



Pour comparer avec l'approche de Viviane Le Moullec: 

Les fêtes Druidiques et l'influence astrologique dans la Fionn's Windows:
(pour cette partie là je me suis aider d'un site internet qui en parle, je vous met le lien en bas)

Samhain/Samhuinn:
Cette première fête est, sans étonnement pour quiconque à quelques bases astrologiques, sous l’égide du Scorpion et plus particulièrement une pleine Lune en Scorpion.
Si le signe du scorpion marque bien la fin et la transformation des choses, la Pleine lune symbolise quant à elle le renouveau du cycle vital (lunaire) et on est donc véritablement dans une période où la vie côtoie la mort, où il existe une dialectique astrologique entre les forces de vie (Soleil et lune) et les forces de morts (Scorpion/pluton) et où les hommes peuvent avoir l’impression d’être au plus proche du royaume des dieux.
Qu’on soit dans une célébration très ritualisée et très solennelle « à l’ancienne » ou dans le plaisir de se faire peur (notre halloween moderne), la période est donc propice à s’interroger sur nos angoisses et nos peurs, plus particulièrement sur la mort et sur les choses au-delà de la vie, souvent cachées et pourtant de tout temps pressenties par un certain nombre de mystiques ou de philosophe, qu’ils soient druides, shamans ou libre-penseur.


Imbolc/Imbolg:
Cette fête de début Février se place sous l’égide du Verseau. Ce signe en analogie avec Uranus et la maison XI nous parle en effet de vie communautaire, de collaboration et de purification, autant de terme traditionnellement attribué à la maison XI.
On notera également que le Verseau fait avec le Lion, à l’opposé, un axe de lumière : si le soleil du lion irradie, ces rayons sont redistribués à la communauté en Verseau.
En quelques sortes, Le soleil est le centre, l’énergie primordiale, l’émetteur tandis que le verseau est le récepteur, le diffuseur, le répartisseur. L’irradiation unique du centre solaire se divise et se démocratise en Verseau où chacun obtient sa part de lumière, (sa bougie personnelle). L’unité et l’intensité du rayonnement initial ne peut dès lors être retrouver que par le partage : la lumière s’est bien sûr affaiblie en se divisant mais elle peut recouvrer tout son éclat si chacun de ses porteurs s’associe et coopère.

Beltaine/Bealltainn:
Cette fête de début mai se place sous l’égide du Taureau et forme donc un axe d’opposition avec Samanios/Scorpion : la période s’étalant entre les deux fêtes était d’ailleurs considérée comme « la période claire de l’année », celle donc pendant laquelle la nature est douce, prodigue.

On ne s’étonnera guère que le bétail soit mis à l’honneur dans ce signe buccolique et lui-même symbolisé par la force tranquille d’un bovin. Mais le taureau, signe d’abondance et d’accumulation doit aussi être perçu au niveau intellectuel : aussi, la réunion des druides, en vue du partage de la connaissance, n’est pas surprenante.

Il est dit plus haut que Beltane est aussi la période de prédilection pour les rites de passage entre l'obscurité et la lumière, entre la mort psychique symbolique et la re-naissance spirituelle, ce qui est aussi une allégorie digne d’intérêt pour qualifier l’axe Taureau/Scorpion.

Lughnasadh/Freyrfaxi:
Lughnasad, qui débute l’Automne, est aussi une fête mobile qui devrait dans l’absolu être célébrée à la Pleine Lune se rapprochant le plus du 1er août (dite « lune noisette »). Par commodité, elle est souvent placée le premier jour du mois d’Août et elle correspond donc au signe du Lion.
Elle est donc le pendant parfait d’Imbolc, à l’opposé astrologique en Verseau.

Ici, l’humanité célèbre les bienfaits du roi-soleil et c’est le temps bienheureux où les fruits et les récoltes arrivent à maturité, où la vie est à son apogée avant de retomber et d’annoncer les premières rigueurs de l’automne et les récoltes (en analogie avec le signe suivant de la Vierge).

Lughnasad est donc la fête solaire par excellence et on ne s’étonnera pas qu’elle soit dédiée à Lugh, divinité celte de la lumière, incarnation évidente de l’astre diurne sous son aspect le plus positif, celui de la générosité et de l’abondance, deux qualités traditionnellement attribuées aux Lions.


Les cycles sur l'homme:
Il est toujours troublant de voir à quel point les êtres humains, souvent malgré eux et de façon inconsciente, sont reliés aux rythmes cosmiques. On peut toutefois légitimement s’inquiéter de constater que nos civilisations modernes, de moins en moins soucieuses de ces rythmes naturels car en recherche constante de productivité et de rendement, nous coupent de plus en plus de notre calendrier intérieur et, de fait, de notre communion avec les forces universelles, la nature.

Il m’a paru intéressant de souligner ici que les rites ancestraux, dans leurs datations, n’avaient rien d’aléatoires ou même de purement culturel : ces célébrations respectaient bien un certain agencement subtil du monde et participaient donc à une véritable communion, osmose entre ses participants et l’Ordre universel.


Source : http://www.autourdelalune.com/astrologie-et/fetes-druidiques-et-astrologie.… 
A2L Astrologie 


Le calendrier Commun dans le Druidisme:

Samhain/ Samonios (1er novembre) : Nous fêtons la fin de ce qui n'est plus et l'espoir de ce qui va être. La grande Déesse emporte dans son chaudron nos scories douloureuses et porte sur nous son regard aussi vieux que le monde. Il n'y a plus de frontière entre les mondes. Nous devons honorer et respecter nos ancêtres. Les remercier de cette vie
qu'à notre tour nous offrons à nos enfants. La nuit est omniprésente et promet le repos. Elle porte en son sein la promesse de la libération du jour.

Solstice d’Hiver (21 décembre) : Nous fêtons la naissance, renaissance du jeune soleil. Enfant Mabon. Le revoilà le fils roi, celui couvert d'or à qui la Déesse a donné le jour. La lumière émerge des ténèbres.

Imbolc (1er février) : Alors que les sources redonnent de l'eau purifiante, alors que les premières fleurs s'ouvrirons au soleil nous fêterons la Déesse rayonnante et à nouveau disponible à la Terre. La voila de retour avec son proche printemps vivifiant. Il est son fils, elle nous présente cet enfant. Fleurs et bougies. Eau et Feu pour fêter ces jours qui rallongent. Douce et tendre elle montre son visage de tendresse qui vient à point après le dur hiver. Soyons beau et purifiés pour l'accueillir.

Equinoxe de Printemps (21 mars) Alban Eiler : Équilibre du jour et de la nuit nous fêterons la lumière aussi forte que la nuit, le retour du temps lumineux. Nous fêterons la mouvance des cycles.

Beltaine (1er mai ) : Le voila le joli printemps plein de vie, de sève et de désir de vie. La Reine de Mai et le Seigneur vont à nouveau se séduire et sur la terre reverdie nous chanterons et bénirons leurs épousailles. Chant, joie et danses, tresses de fleurs et couronnes de verdure. Les feux seront deux et nous passeront au milieu pour mieux nous purifier.

Solstice Eté (21 juin) : Le jour le plus long, le jour ou le soleil illumine le ciel et couvre la terre de son voile d'or. L'amour du Dieu et de la Déesse a porté ses fruits. Fêtons la moisson, la nourriture, la générosité du monde.

Lughnasad (1er août) : Le grand Roi Lugh honore sa mère. Les fruits de l'année doivent être récoltés. Tout doit être bien en ordre. Dépêchons nous de ramasser les derniers fruits, les dernières fleurs, engrangeons les avant le dur hiver qui se prépare. Louons le grand Dieu, grand Esprit, qui nous rétribue sagement les fruits de la terre. Tous doivent être à Lughnasad, tous doivent honorer de leur présence la nourriture engrangée, le blé ramassé, les danses qui s'arrêtent, le silence qui s'annonce.

Equinoxe d’Automne (21 septembre) : Le cycle de l'année se termine, soyez sage et sobre les temps sont justes à l'équilibre avant de tomber dans l'obscurité de l'année, celle si féconde et si reposante. N'ayez point peur la Dame de nuit offrira les rêves à vos nuits. 


Source : http://www.legrimoiredelalune.com/Rubriques/Celtes/ritesdruides.html


Les Blòts (cérémonies religieuses d'offrandes) et célébrations :

Janvier :

9 janvier – Souvenir de Raud le Fort (un chef norvégien tué par Olaf Tryggvason  pour avoir refusé de se convertir au Christianisme). Assassiné avec une corne dans la gorge et un serpent venimeux à son autre extrémité.
18 janvier – Thorrablót (Imbolc) : Fête sacrée de Thor, nous remercions Thor pour sa protection et son aide durant l’année.
BARRI
2 février : Ceci est le jour où nous célébrons Frey et Gerd, un mariage symbolique du dieu de la fertilité avec le Terre-Mère. C’est un festival de la fertilité, où la plantation des graines débutent (semi). C’est le temps de débuter, préparer, planifier la saison à venir.
C’est aussi Imbolc, candlemas, avec les runes ‘pertho, algiz et sowilo’.
* FEAST OF VALI
14 février : Cette fête était originellement célébré pour Hodr, tué par Vali. Cette fête tardive en hiver, relate le triomphe et le retour de la lumière et du soleil sur les jours sombres de l’hiver. Dans les familles traditionnelles, c’est le temps pour des échanges de vœux et de cartes à souhaits. C’est aussi le temps de renouveler les vœux de mariage.
* HIGH FEST OF OSTARA
20 mars : C’est l’équinoxe du printemps. La fin de l’hiver et le début de la saison des naissances. Nous honorons Frigga, Freya et Nerthus. Nous versons, durant une cérémonie, de l’eau ou tout autre liquide ou boisson, sur la terre, célébrant la renaissance de la nature, du pratiquant, et pour les espoirs des habitants du village et du fermier.
Les runes associées à cette journée sont ‘wunjo, ehwaz et berkana’.
* SUMARSDAY/SIGRBLOT
19 avril : Cette journée est le premier jour de l’été, selon l’ancien calendrier Islandais. De grandes activités agraires ont lieu. Nous honorons aussi Sigurd, un personnage héroïque des Sagas.
* YGGDRASIL DAY
25 avril : Ce jour marque l’importance de l’Arbre-Monde, son rôle dans notre culture, son héritage et l’importance spirituelle que nous lui donnons. Cette journée est réservée pour que nous vénérons, c’est notre maison et la nature de notre tradition. À cette journée, plantez un arbre, en pensant à l’importance des arbres sur la terre.
* WALBURGBLÓT
30 avril : Aussi connu sous le nom de Walpurgisnacht, ou May Eve. Walburg est la déesse ancestral de la terre, combinant certains des traits de ses fruits. Pensez aux côtés les plus sombres de Freya, de Hella et Frigga pour avoir une idée des caractères de cette déesse. Nous faisons une cérémonie pour Walburg en versant de la bière noire sur le sol.
* MAY DAY
1er mai : Aussi Beltane. C’est le temps de grandes célébrations. Les champs verdissent, les fleurs poussent…Freya tourne son visage clément vers nous après la nuit de Walburg. C’est le temps de célébrer la naissance du printemps et nous faisons offrandes à Freya. C’est aussi la nuit où Odin rejoint Frigga… c’est Beltain après tout…
Les runes en associations avec cette fête sont ‘mannaz, laguz et inguz’.
* FRIGGABLÓT
17 mai : Nous nous réjouissons dans un temps doux et dans la splendeur du printemps. Un temps traditionel pour un camping ou un pique-nique entre amis. Un rituel en l’honneur de la Mère est tenu. Nous la remercions pour la santé et la vitalité de la famille. Nous la remercions aussi pour la fertilité de la terre qu’elle a donné.
* MIDSUMMER
21 juin : C’est le jour le plus long. Et quand on vit au-delà du 45e parallèle, c’est long ! Sunna (la déesse du soleil) débute son long déclin, poussant la noirceur qui s’accumuleront pour les six prochains mois, jusqu’à Yule. Identifiez le soleil avec la brillance de Baldur, et célébrez l’honneur des deux symboles. Faites une bénédiction à Sunna au matin, dans ses premiers rayons.
Les runes de Midsummer sont ‘othila, dagaz et fehu’.
* FREYFAXI
23 août : Freyfaxi marque le jour des récoltes, en Islande. Dédié au dieu des récoltes, il est temps de célébrer avec les chevaux, de pratiquer des sports martiaux et de faire une cérémonie en l’honneur de Frey.
En septembre, à la 4e fin de semaine, une fête qui célèbre les runes et le sacrifice qu’Odin à dû faire pour recevoir la connaissance des runes.
* WINTERFINDING
22 septembre : C’est l’équinoxe d’automne, les fondations de l’hiver. La balance entre l’été et l’hiver est en marche. La noirceur sera plus présente et la mort s’installera peu à peu. Nous pensons alors à l’importance de cette saison. Nous appelons Odin pour l’inspiration et la force de passer à travers la saison des vents et du froid et de la pluie. Un temps bien difficile pour tout les nordiques.
Les runes de cette fête sont ‘raidho, kenaz et gefu’.
* WINTERNIGHT/VETRABLÓT
11 octobre : Dans le calendrier Islandais, l’hiver commence sous le jour du Satyr entre le 11 et le 17 octobre. Les nuits d’hiver célèbrent l’opulence des récoltes et nous honorons Freya et les esprits de la fertilité nommés Disir. Nous offrons à Freya et aux Disir une cérémonie en leurs offrant du lait ou de la bière.
* FEAST TO EINHERJAR
11 novembre : Les héros qui prennent place au Hall d’Odin sont les Einherjar. Ce jour est réservé pour eux et nous levons nos cornes en leur honneur, ainsi qu’aux héros mort sur les champs de batailles.
* FEAST OF ULLER
27 novembre : C’est le jour de la chasse réservé à Uller. La prise de chance personnelle nécessaire à ce succès est de mise. Les armes sont dédiées et choisies pour lui. Bénissez vos flèches, vos arcs ou tout autres armes avant de partir à la chasse. Après avoir tué votre bête, gardez-en un morceau pour votre autel. Fêtez !
* WINTERFILT/YULETIDE/MOTHER NIGHT
20 décembre : Les douze nuits de Noël. C’est le temps d’honorer Thor et Frey. Nous décorons un sapin ou un if qui nous entrons dans nos maisons. Nous allumons aussi la Yulelog, la bûche de Noël que nous regardons se consumer durant toute la nuit. Celle-ci porte la rune Othila, gravé ou dessiné à la craie blanche.
C’est le moment aussi d’honorer les landwights (créature des terres) et les housewights (créature des maisons, fantômes). Les femmes rendent hommage à Frigga en faisant un rituel féminin du Seidhr devant le foyer, avant de faire brûler la Yulelog.
Les runes de cette fête sont ‘elhaz, jera et isa’.


  • Le 21 mars : Dísablót national à Gamla Uppsala, en Suède
    (le sacrifice aux Dísir, à lieu tous les neuf ans)
  • Le 30 avril : Sigrblót
    (le sacrifice pour la victoire)
  • Le 15 au 22 mai : SóknarÞing
    (l’assemblée pour le règlement des peines)
  • Le 22 au 30 mai : SkuldaÞing
    (l’assemblée pour le règlement des dettes)
  • 21 Juin : Sumarblót
  • Le 21 septembre : LeidÞing
    (l’assemblée automnale, tenue au niveau local)
  • Le 15 octobre : Haustblót
    (le sacrifice automnal)
  • Le 29, 30 et 31 octobre : Vetrnætr
    (les premières nuits hivernales)
  • Le 21 décembre au 1er janvier : Jól / YuleSolstice d’hiver



* Vetrnætr (28 au 31 octobre)
Les anciens Scandinaves comme les Celtes considéraient que l’année ne comptait que deux saisons: une froide et sombre et une autre chaude et lumineuse. Vetrnaær sont les premières nuits de l’hiver. Elles ont aujourd’hui lieues le 29, 30 et 31 octobre mais j’imagine qu’elles sont liées aux trois jours qui précèdent la seconde pleine lune suivant l’équinoxe d’automne. Ces dates se rapprochent de la fête celte de Samhain qui représente le nouvel-an (ancêtre d’Halloween et de la Toussaint). L’Álfablót (sacrifice aux elfes) pourrait bien être placé à cette date. Les álfar seraient des créatures lumineuses liées à la fertilité, à la fortune et aux bonnes récoltes (parfois aux morts). Le blót qui leur est dédié s’effectue sur une échelle privée (familiale) et vise à sceller les pactes avec les bons esprits vivant dans et autour de notre foyer. 

Le cycle de Fogmoon en Ecosse dure du 28 Octobre au 5 Novembre avec de grands Barras (des foires annuelles Ecossaises). 


* Jólablót (21 décembre)
Le sacrifice du solstice d’hiver est la fête célébrée en famille, au bord du feu. C’est une fête précédée de douze nuit où les mères sont honorées. Cette fête est équivalente à Noël.
C’est le moment de l’année où l’on se fait des cadeaux, où l’on raconte des histoires au bord du feu et où l’on fait le point sur l’année précédente. Pour moi, c’est également le moment de l’année le plus approprié pour tirer les runes.
* Dísablót (21 mars)
Le sacrifice aux Dises  était célébré tous les neuf ans à Uppsala, en Suède. Les Dises sont les déesses capables de prédire l’avenir telle que Freyja, Frigg ou encore Skaði. Une fête germanique est célébrée annuellement à la même date, il s’agit d’Ostara où l’on honore la déesse du même nom, marquant ainsi le retour du printemps. Cette fête est réalisée à l’équinoxe de printemps (aux alentours du 21 mars).
C’est une fête de la vie, de la naissance, où l’on décide de renouveler les alliances et les pactes, où l’on s’engage sur de nouveaux chemins. Si l’hiver est approprié pour l’introspection et l’analyse de l’année passée, le printemps est tout indiqué pour retrouver l’élan de finir ce que l’on a commencé ou pour se lancer dans de nouvelles aventures.
* Sigrblót (30 avril)
Le sacrifice pour la victoire est réalisé aux alentours du 30 avril. Je n’ai aucune information à ce sujet et c’est un avis personnel mais j’imagine que cette célébration était liée à la pleine lune de mai (seconde pleine lune après l’équinoxe de printemps).
Si l’on suit le cycle naturel des choses, Sigrblót est une célébration qui consolide Dísablót. Dans le second cas, on s’interroge sur ce que l’on devrait entreprendre et on s’y engage alors que dans le premier cas, on consolide notre stratégie et on s’assure de réussir dans nos entreprises.
* Midsumarblót (21 juin)
Fête du solstice d’été, il s’agit ici d’une célébration mettant en avant l’aspect glorieux, noble et claire de la vie. Des divinités telles que Freyr, Baldr ou encore Tyr peuvent être mis à l’honneur ce jour-là.
* Leidþing (21 septembre)
Le þing (thing) est un rassemblement, une réunion, une assemblée. Certains þing n’ont pas été nommés ici comme le SóknarÞing  (règlement des peines) ou le SkuldaÞing (règlement des dettes) mais Leidþing est une assemblée automnale et se déroule pendant l’équinoxe d’automne. Dans le félag des clans de la vallée du Rhône, Haustblót est fêté aux alentours du 21 septembre.
* Haustblót (15 octobre) 
Le sacrifice d’automne est réalisé aux alentours de la nouvelle lune d’octobre (première nouvelle lune après l’équinoxe d’automne). L’ambiance de la chasse sauvage (menée par Oddhin) et le culte des esprits de la terre semblent posséder d’avantage de poids en cette période.  Cette date marque l’action de fertilisation des sols avant de semer l’orge que l’on récoltera vers le solstice d’été.
Bien sur, les célébrations peuvent avoir lieu à n’importe quel moment et pour n’importe quelle condition (anniversaire, naissance, mariage ou pour déménagement etc.).  En règle générale, les axes liées aux équinoxes semblent mettre en avant les divinités Vanes et les esprits de la terre (landvaettir) tandis que les solstices honorent d’avantage les Ases.
Jòl (Yule,solstice d’hiver) : 21 décembre au 1er Janvier.
Disablòt: 31 janvier, mais qui peut être fêté le 21 mars pour la célébration en l’honneur des dìsìr.
L’ordre Odiniste l’a fêté le 21 mars 2013 et il sera fêté 8 ans plus tard comme le veut la tradition de Gamla Uppsala en Suède.
Thorrablòt / Imbolc: 1 février.
Blòt en l’honneur de Frey ou de Thor.
Peut également être fêté l’Imbolc celte.
Ostara /Disablòt: 21 mars.
Fête de la Déesse Ostara ou Disablòt tous les 9ans.
Plantation de l’arbre de Mai (Der Mai Buam): 1er Mai.
Midsommar (solstice d’été): 21 juin.
Leidthing (assemblée automnale): 21 septembre (ou autour du 21 septembre , ceci n’est pas une fête en rapport avec mère nature donc elle n’est pas nécessaire d’être fêté à date fixe.)
Vetrnaetr (les premières nuits hivernales): 29,30 et 31 octobre.
Fête importante dans le calendrier Àsatrù car elle représente le début des nuits froides ainsi que le passage des morts dans notre monde, la célébration atteint son pic avec Samhain le 31 octobre.
Il existe également des jours pour se souvenir des Dieux ou des héros Païens.

Nuit de Walpurgis : 30 au 01 mai

 9 février – Souvenir pour Eyvind kinnrifi (torturé à mort par Olaf Tryggvason quand il a refusé de se convertir au Christianisme, en mettant un brasier métallique rempli de charbons ardents sur son ventre).
14 février – bénédiction au Dieu Vali.
28 mars – Journée en l’honneur de Ragnar Lodbrok,  célébration du sac de Paris.
9 avril – Souvenir de Haakon Sigurdsson (Haakon le Grand), l’un des Jarls de Hladhir, un grand défenseur du paganisme en Norvège pendant la période brutale de conversion forcée au christianisme.
9 mai – Souvenir pour Gudrod de Gudbrandsdal, dont la langue a été coupée par « saint » Olaf, roi de Norvège (à ne pas confondre avec Olaf Tryggvason malgré la similitude des noms et des méthodes. St. Olaf, autrement connu comme« Olaf le Gros »ou« Olaf grande gueule », a été canonisé pour ses efforts visant à convertir la Norvège par la peur, les assassinats et  la torture).
Ce martyr norvégien s’est prononcé contre la tyrannie chrétienne fanatique de  Tryggvason, et a exhorté les autres à lui résister.Pour cela, le roi lui a coupé la langue.
9 juin – Souvenir de Sigurd tueur de dragon (connu dans les versions allemandes de l’histoire comme Siegfried).
9 juillet – Souvenir d’Unn the Deep-Minded, une femme qui fut l’un des grands chefs de la colonie islandaise.
9 août – Souvenir pour le roi Radbod de Frise, qui, debout sur les fonts baptismaux, a changé d’avis et a refusé la conversion au christianisme quand on lui a dit que sa place dans le Ciel chrétien voudrait dire sa séparation d’avec les âmes de ses ancêtres. 
9 septembre – Souvenir d’Hermann le Cheruscan, incarnation de la liberté allemande, qui a empêché l’Allemagne d’être envahi par les Romains et épargné la destruction de leur culture et de la langue comme cela a été vécu par l’occupation de la Gaule celtique. 
9 octobre – Journée en l’honneur de Leif Eriksson – Souvenir de Leif Eriksson et Freydis Eriksdottir sa sœur, les dirigeants du premier établissement européen connu en Amérique (Vinland). 
28 octobre – Souvenir d’Erik le Rouge.
9 novembre – Souvenir de la reine Sigrid de Suède. Courtisé par Olaf Tryggvason, la relation a pris fin brutalement quand elle lui a dit qu’elle n’avait pas l’intention d’abandonner les dieux de ses pères, de resté fidèle au Paganisme, et il l’a giflé. Elle a participé à l’alliance  qui l’a amené vers le bas.
11 novembre – Fête des Einherjar, les héros tombés qui vont au Valhalla, et dans les salles des autres dieux et déesses.
27 novembre – Fête de Ullr et Skadi, Jour Weyland Smith le plus célèbre des artisans germaniques.
9 décembre – Souvenir d’Egill Skallagrimsson, grand poète de l’époque viking, guerrier et magicien runique.

Le Calendrier de L’Asatrù Ecossais (en usage dans ma Famille) :
Janvier :
1 : First blot of the year. Nouvel an, fin de Jul /Jol/Yule
(La fin des Célébrations du solstice d’hiver)
3 : Blot of the plough. Blot de la charrue.
(Fête aux Dieux pour la fértilité de la terre et l’abondance dans
nos vies.)
7 : Blot de Frigg.
9 : Commémoration de Raud et d’Eyvind Kimrif.
( 2 Martyresde l’Asatrù et Poètes Bardiques)
15 ou 22 : Célébration de Thor.
17 : Célébration d’Odin.
Février :
1 et 2 : Rite Druidique de Imbolc, Charming of the plow,
Thorrablot en l’honneur de Thor et de Freyr.
(Fin de l’hiver, dégèle de la terre)
14 : Vàlablot, Loe’sDay, Blot de Vali et de Freya.
Célébration de la Lumière.
(Fête de la vengeance de Vali, période de déclaration des
sentiments, jour de la protection de Freya.)
Mars :
Du 20  au 23: First Sumarblot, Summer finding, Ostara,
équinoxe de printemps. Tout les 9 ans faire un Disablot.
28 : Blot de Ragnar Lothbrok (ou Lodbrok)
(Célébration de ce héros Viking)
Avril :
1 : Lauftùrblot, Blot de Loki.
(Jour des Farces.)
9 : Blot en souvenir de Hakon (ou Haakon) ancien Jarl de
Norvége. ( Ce fut un grand chef puis Roi Norvégien
fervent défenseur de l’Asatrù face au Christianisme et de la
paix entre païens et chrétiens.)
13 ou 20 ou 30 : Sigrblot, Blot of victory.
(Rite pour la victoire)
16 ou 24 ou 26 : Runarblot, Runes’s Day, Blot des runes.
(Jour de Divination par les Runes)
30 : Walburg, début de Beltain, Blot dédié a Yggdrasill.
Mai :
1 : Merry Moon, May Day, Fête Druidique de Beltain,
Blot des Fées, Blot de Nerthus le Déesse Nordique.
( La Grande Déesse de la Pictish Wicca.)
Du 15 au 22 : Soknarthing.
(Le règlement des problèmes et des peines.)
18 : Blot de Frigg, Freya et des Valkyries.
19 : Blot de l’éloge des Dieux.
Juin :
8 : Blot de Lindisfarne.
(La découverte de l’Angleterre par Ragnar Lothbrok.)
14 : Blot de Vidar.
Du 20 au 24 : Summarblot, Midsommar, Midsummer, Fête
Druidique de Litha/Tantad.
26 : Blot de Je Lar Dansker.
Juillet :
1 : Mort du Roi Olaf
(Roi Viking Christianiser – St Olaf)
26 : Blot de Sleipnir . Et Njord
(Le cheval a 8 jambes d’Odin)
31 : Noodvier, ou Noodvierthing.
(Bûcher ou feu de cheminé allumé en commémoration
de la mort du Dieu Balder.)
Août :
1: Freyfaxi, Lamasblot, Rite Druidique de Lugnasadh.
16 ou 22 : Début de la commémoration de l’autosacrifice
d’Odin sur Yggdrasill.
24 ou 30 : Fin de la commémoration de l’autosacrifice
d’Odin sur Yggdrasill.
28 : Blot de la fin de Freyfaxi, derniers jour de l’été.
Septembre :
9 : Célébration d’une bataille gagnée pour l’Asatrù et les
Dieux du Nord.
15 : Huggablot, Blot de la consolation.
21 ou 24 : Leithing, Winter finding, Rite Druidique de
Mabon. (Rite d’abondance du début de l’Automne.)
29 : Blot de Heimdall.
Octobre :
15 : Brynhildrblot, Blot de Brunhild la princesse Asatrùar
28 : Début de Samhain, Winter night, First day of winter,
Fogmoon, Vetrnaetr, Samhuinn.(en Ecossais.)
31 : Valhöllblot, Blot d’Odin, de Freya, Et du Valhalla,
Nuit de Samhain, Nuit des Morts. Fogmoon.
Novembre :
1 : Samhain, First day of winter, Celtic New Year.
2 : Daudiblot ou Daudrthing, Blot du jour des Morts.
4 : Fin de Samhain, Fin de Fogmoon.
11 : Einherjarsblot, Blot des Einherjars.
28 : Blot de Ullr.
30 : Anderblot, Blot des fils de Andrew.
(St Andrew, Fête National Ecossaise.)
Décembre :
13 : Blot du petit Jul/Jol/Yuilewee blòt
(Petit Yule ou petit Noël.)
Du 20 Décembre au 31 Décembre, rituel des 12 jours de Yule.
21 : StorrJul ou MikillJol, Rite Druidique de Yule,
Odhinnblot, Blot de Odin, Yule, Grand Jul.
24 : Fordaëdablot, Nuit Merveilleuse des Elfes et des Trolls,
ou Modranecht, Nuit de la mère.
25 : Sigrvetr, Jul, Noël.
31 : Serment Druidique du Sanglier pour Hogmanay.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comment devient-on Druide?

Les trois rayons Druidiques de l'Awen